Intervention sur des bâtiments inscrits au Patrimoine
  • Programme : Démolition et reconstruction de l’Ouvrage d’art 5773, Noyelles sur Escaut
  • Commune : Ville de Noyelles sur Escaut, 59
  • Maîtrise d’ouvrage : Conseil Général du Nord
  • Maitrise d’œuvre : Citymix architecture (Ingrid Petit), ACOGEC ingénieurs ouvrages d’art, François Marcuz, modélisation
  • Montant prévisionnel travaux: 1 318 372€ HT
  • PRO, 2015

Télécharger la fiche projet au format PDF

Où ?

Ville de Noyelles-sur-Escaut, 59

Quoi ?

L’ouvrage franchit le paisible canal de saint Quentin. Le site est verdoyant et entretenu. Les berges attirent de nombreux promeneurs. Mais la corrosion s’est généralisée sur l’ouvrage à poutre treillis, les armatures du hourdis béton armé sont apparentes, des défauts d’étanchéité et une défaillance des joints de chaussée apparaissent. Le pont doit être remplacé.

Comment ?

Deux poutres à âme pleine en corten de 1,8 m hauteur sont lancées de part et d’autre des rives. Un tablier RaPL est choisi pour sa robustesse et la simplicité d’entretien. De part et d’autre des 28 mètres de portée, les culées existantes sont conservées, doublées de nouveaux voiles béton. Leur profil s’adapte en douceur aux chemins existants et aux  escaliers créés, invitant les piétons à descendre sur les berges ou à rejoindre le pont.

La texture du corten et le béton matricé à motif végétal qui retient les ombres et la lumière proposent un égard à la nature. Tandis que les largeurs utiles sur le pont (une chaussée de 6,3m pour les véhicules,  deux trottoirs de 2m chacun pour les piétons), la ligne continue de la main courante, les escaliers sur limons et les bancs en corten sur les berges confèrent à l’ouvrage une fonction inédite de pause et de convivialité.