Intervention sur des bâtiments inscrits au Patrimoine

Programme : Base portuaire d’activités professionelles artistiques et culturelles

Commune : Dunkerque

Maîtrise d’ouvrage : Association Fructôse et CUD (Communauté Urbaine de Dunkerque)

Montant prévisionnel travaux et équipements : 1 800 000€ ht

Mission Citymix AMO : 2012

  • Élaboration du programme architectural
  • Ateliers de coproduction
  • Organisation des chantiers participatifs
  • Interface avec la Maitrise d’ouvrage du Môle 1
  • Voyage d’étude aux Pays Bas

Télécharger la fiche projet au format PDF

Où ?

Le projet Fructôse est un site de création artistique dont les activités se répartissent sur 4000 m² dans 3 bâtiments, sur le môle 1 du port de Dunkerque :

– les anciennes douanes portuaires qui abritent les bureaux, l’espace de ressources, un studio son, 2 locaux de répétition musicale,

– le bâtiment 4.4 qui se destine aux événements et résidences avec deux plateaux de création,

– le bâtiment dit « des mouettes » abritant les ateliers individuels de travail des artistes et les ateliers de construction collective,

– et le môle 1, un grand terrain d’aventures!

Quoi ?

Le projet architectural livré en juin 2014  est en œuvre depuis 2009 dans une philosophie de coproduction avec les usagers et d’ancrage dans le territoire. Il s’organise des bâtiments qui ont pu être investis temporairement par l’association à force de temps et de dialogue avec la Communauté Urbaine de Dunkerque (CUD), propriétaire, et de preuves par l’action.

En 2009, des ateliers collectifs et publics aboutissent à une proposition d’urbanisme attentive à l’histoire et l’atmosphère du môle 1. Ils révèlent aussi le potentiel économique des activités déjà présentes sur le môle 1, susceptibles d’être maintenues et renforcées aux côtés de Fructôse.

Comment ?

Des chantiers de formation professionelle sont organisés. Y participent artistes, étudiants en architecture, Compagnons et élèves de lycée professionnel. On veille aux matériaux employés, naturels et issus de l’économie circulaire. Des entreprises locales répondent aux sollicitations de don ou d’échange de services (Emmaüs – le métisse, Cogebloc, les ARNO, Vestas).

A l’automne 2010, Fructôse et Citymix AMO présentent une étude de faisabilité et de programmation pour la « vocation créative du môle 1 ». Il en résulte  une subvention d’investissement de la CUD et de la Région Nord Pas de Calais  pour aménager l’intérieur de 2 bâtiments supplémentaires.

Le projet se penche alors sur des systèmes constructifs répondant à un assemblage aisé et une manutention légère. Il doit faciliter la modularité des espaces selon l’évolution des besoins de chaque artiste, et s’adapte à tout environnement, afin de prendre en compte une des contraintes principales : la mobilité.